Quelles garanties puis je demander à mon futur acheteur ?

Les agents immobiliers sont les acteurs principaux de la mise en vente d’un immeuble. Mais si ce sont les propriétaires eux-mêmes qui cherchent leur propre acheteur, ils devront être vigilants sur l’état économique de leur acquéreur avant la conclusion du contrat. Mais quel genre de garanties peuvent-ils leur demander ?

Les garanties de la vente immobilière entre particuliers

Dans le cas où le propriétaire d’un immeuble veut vendre son bien sans recourir à un agent immobilier. Il peut demander des garanties à son acquéreur. Même si celui-ci ne se trouve pas dans l’obligation d’y répondre favorablement, bon nombre d’acheteurs choisissent d’accepter. Pour montrer son souhait d’acquérir ledit bien et rassurer le vendeur qu’il possède les moyens, un dépôt ou une transaction peut être convenue à l’avance. Malgré cela, l’acquéreur peut se retracer. Alors, en plus des conditions à remplir pour assurer le bon déroulement de la vente, un compromis de vente peut être rédigé entre les contractants. Cela met à disposition d’un notaire des indemnités d’immobilisation que l’acheteur récupérera s’il ne reçoit plus de paiement.

Les pièces justificatives demandées à l’acheteur

Des pièces justificatives accompagnent souvent voire toujours le dépôt de garantie. Ces documents peuvent même s’y joindre comme les autres cautions. Il s’agit des papiers émis par la banque de l’acheteur. Ceux-ci permettent au vendeur de savoir que la société financière en question soutient l’acquéreur dans son projet. Pour plus de prudence et au cas où l’intéressé planifie de réaliser des grands travaux sur l’immeuble concerné, il est possible pour le cédant de demander des éléments tangibles. Il en est ainsi des échéanciers de paiement. S’ajoute à cela la demande de son relevé de compte d’apport personnel. Sinon, une enquête peut être effectuée de son côté.

Les avantages de l’existence des garanties et pièces justificatives

Le fait de mettre en vente sa propriété immobilière sans l’aide d’une agence immobilière est une décision assez risquée. C’est pourquoi, des garanties et certains documents doivent être fournis par celui qui désire acquérir le bien. D’ailleurs, leur existence procure plusieurs avantages comme la conviction du vendeur à propos de la solvabilité de son cocontractant. Et si jamais le contraire se produit, la somme dédiée à la caution revient à son propriétaire. De plus, ce genre de cautionnement prouve la bonne foi de l’acheteur. Mais il n’y est pas obligé. Cette situation instaure une relation de confiance et conduit le cédant à ne plus chercher d’autres acquéreurs.

Achat et vente de biens : conseils en ligne
Comment fixer un prix de vente pour un bien immobilier ?