Pourquoi et comment changer régulièrement son filtre à air habitacle ?

filtre à air habitacle

Entretenir sa voiture est un fait que tous les propriétaires sont tenus d’exécuter régulièrement. En effet, une bonne maintenance est significative sur le fonctionnement, la performance et l’économie du véhicule. Changer le filtre à air habitacle est inclu dans l’entretien voiture à ne pas négliger. Certes, cet accessoire auto apporte plusieurs avantages sur le confort des passagers à l’intérieur de la voiture. Disponibles en plusieurs types, le choix d’un filtre habitacle dépend de l’usage que vous souhaitez avoir à chaque fréquence de changement de cette pièce automobile.

Pourquoi renouveler régulièrement le filtre à air habitacle d’une voiture ?

Le filtre habitacle possède les mêmes fonctions qu’un filtre à air. Cependant, ces deux produits se diffèrent sur leur emplacement. Le filtre à air, placé au premier niveau du moteur, est chargé de filtrer les poussières et les impuretés sur ce système, tandis que le filtre d’habitacle sert à aspirer les résidus dans le système de climatisation ou de ventilation de la voiture. Il est alors destiné à assainir l’air circulant à l’intérieur de l’automobile. Sur garage.deal2drive.com, vous pouvez en connaître davantage sur la différence entre ces pièces de filtration.

Changer un filtre habitacle, régulièrement, est le garant du bon fonctionnement de cette pièce. Ainsi, il assure une meilleure qualité de l’air qui circule dans la voiture. Dans le cas contraire, le filtre d’habitacle peut se souiller au fil du temps, en étant bouché par les particules fines encrassées. Un filtre d’habitacle sali ne peut plus retenir les allergènes de l’air extérieur, et il risque ainsi de nuire au système de ventilation. Remplacer le filtre à air d’habitacle évite aussi de saturer le passage et la pureté de l’air extérieur entrant dans l’automobile.

Comment changer le filtre à air habitacle d’une voiture ?

Il est recommandé de renouveler le filtre d’habitacle chaque année, ou lors d’une distance moyenne de 15 000 km effectuée par la voiture. Cependant, la fréquence d’entretien de cette pièce, tous comme les pièces de rechange ordinaires, doit être déterminée en fonction du trajet quotidien de la voiture. Les véhicules circulant régulièrement en ville, par exemple, nécessitent un entretien cyclique, étant donné que cette zone est plus polluante. Vous pouvez également vérifier directement l’état du filtre pour le remplacer.

Le filtre d’habitacle se trouve habituellement sous la boite à gants, mais certains véhicules en disposent sous les essuie-glaces, ou à côté de l’accélérateur. Il nécessite alors d’ouvrir la cache à l’aide de tournevis, et de retirer le filtre d’habitacle, en se munissant de tournevis plat. Installez le nouveau filtre, en aspirant préalablement toutes les canalisations autour de son emplacement, puis il suffit de remettre la cache à sa place. Pour un filtre habitacle situé sous le capot, vous pouvez procéder à la même méthode que pour changer un filtre à air.

Conseils pratiques pour choisir un filtre à air habitacle pour voiture

Pour choisir un filtre habitacle, vous devez considérer la qualité, le prix et la performance de celui-ci. La marque de la voiture s’ajoute à ces critères, car la dimension et la référence de cette pièce en dépendent. Vous pouvez aussi en opter entre différents types de filtre à air habitacle, selon les besoins de purification que vous souhaitez. De plus, ces accessoires sont interchangeables à tout moment. Le filtre anti-pollen, comme indiqué par ce nom, aspire toutes les particules fines et les graines de pollen présents dans l’air. Le filtre habitacle au charbon actif assume également cette fonction, tout en éliminant les mauvaises odeurs et les composés volatiles. Mais le filtre au polyphénol reste le meilleur choix, étant destiné à purifier considérablement l’air extérieur. En effet, il permet de neutraliser les particules allergisantes, tout en effectuant les rôles d’un filtre au charbon actif.

Garantie mécanique : un atout pour la vente de votre véhicule
Pourquoi assurer une voiture qui ne roule pas ?