La toiture, la priorité absolue pour vos travaux d’isolation

toiture

Publié le : 30 novembre 20236 mins de lecture

25 à 30 % des pertes de chaleur se produisent par la toiture. C’est pourquoi le toit constitue une priorité absolue lors de travaux d’isolation. Si vous envisagez la rénovation de votre toiture, parce qu’elle donne des signes d’usure, que les tuiles sont poreuses ou la charpente attaquée par les insectes xylophages, n’oubliez pas de vous renseigner en parallèle sur l’isolation du toit.

Quand prévoir une isolation du toit ?

Plusieurs moments sont particulièrement adaptés à un projet d’isolation du toit. Si vous envisagez d’augmenter votre surface habitable en aménageant les combles, une isolation est indispensable. Vous pouvez aussi programmer ces travaux d’isolation lors d’une rénovation de votre toiture, que vous deviez changer la charpente et la couverture ou simplement les tuiles. Dans le premier cas, l’isolation est indispensable pour rendre les combles habitables : vous éviterez ainsi les lourdes factures de chauffage et vous veillerez à un climat sain dans les pièces en sous-pentes. Dans le cas où vous rénovez votre toiture, l’isolation vous permettra de bénéficier d’aides pour vos différents travaux. Il faut savoir que les chantiers de couverture sont chers. Mais lorsqu’on les associe à des mesures d’amélioration des performances énergétiques du logement, on peut bénéficier d’aides dans le cadre des CEE et de Ma Prime Rénov. Cette stratégie vous permet de faire baisser votre facture de travaux. Vous aimeriez en savoir plus ? Suivez ce lien sur la rénovation toiture.

Quelles sont les méthodes pour isoler le toit lors d’une rénovation de votre toiture ?

Il existe plusieurs méthodes éprouvées pour isoler un toit, que vous ayez prévu des travaux de rénovation de couverture ou pas. Tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez faire de vos combles.

Le soufflage des combles

Dans le cas de combles perdus, on peut se contenter d’isoler le plancher haut. Cette méthode consiste à dérouler de la laine de verre au sol du grenier ou de faire souffler les combles avec de la laine de roche en vrac. Il faut noter que les combles deviennent inutilisables et que vous ne pouvez plus marcher sur le sol du grenier.

Isolation entre chevrons et sous chevrons

Dans le cas de combles habités ou tout simplement si vous souhaitez pouvoir stocker des affaires au grenier, vous pouvez envisager d’insérer des panneaux isolants entre les chevrons. Cette technique produit de bons résultats, en dépit des ponts thermiques au niveau des poutres de charpente. Vous n’avez cependant pas besoin de combiner isolation et rénovation de toiture. Lorsqu’on souhaite poser des plaques de placo, mieux vaut poser l’isolant sous les chevrons. Les deux techniques peuvent être combinées pour une isolation plus épaisse et plus efficace.

Isolation extérieure de toiture

L’isolation de toiture par l’extérieur doit être envisagée lorsque vous rénovez la couverture. On pose alors les panneaux isolants sur les chevrons, avec un contre lattis pour ménager une lame d’air entre la charpente et l’isolant.

Quels matériaux pour une isolation de toiture lors d’une rénovation ?

Différents matériaux peuvent être utilisés pour l’isolation de la toiture. Comme nous l’avons vu, cette isolation peut être réalisée par soufflage. Dans ce cas, on emploie généralement de la laine de roche en vrac. Mais on trouve aussi du soufflage de cellulose, particulièrement écologique, ou encore de la laine de verre en vrac. Les rouleaux de laine de roche et de laine de verre permettent d’isoler le sol des combles. Les panneaux rigides et semi-rigides sont destinés quant à eux à l’isolation des chevrons. On trouve de la laine de roche, de la laine de verre ou encore des fibres de bois. Les particuliers qui souhaitent une isolation écologique optent souvent pour des matériaux naturels, comme le chanvre, la laine de mouton ou le liège. On trouve aussi des plaques de polystyrène expansé, ainsi que du polyuréthane. Les matériaux d’isolation doivent être soigneusement choisis en fonction de l’état de la charpente et des spécificités architecturales du bâtiment. Dans une maison ancienne, il vaut mieux utiliser des matériaux respirants, qui respectent le bâti. Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses options pour la rénovation de la toiture.

Quelles aides pour la rénovation d’une toiture ?

Vous n’avez pas droit à des aides pour la rénovation d’une toiture, mais vous pouvez en obtenir pour l’isolation, et c’est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises RGE vous recommanderont d’associer les deux chantiers.

Ma Prime Rénov

Ma Prime Rénov est le programme d’aide à la rénovation énergétique piloté par l’ANAH. Les sommes obtenues pour une isolation de toiture dépendent du revenu fiscal de référence du propriétaire. On distingue ainsi les foyers aux revenus très modestes des foyers aux revenus modestes. Les foyers aisés voient les aides diminuer. Dans tous les cas, il faut monter un dossier avant de se lancer dans les travaux. Vous devez faire appel à un artisan RGE.

Les CEE

Les CEE sont des certificats d’économie d’énergie. Vous pouvez obtenir des aides de la part des fournisseurs d’énergie comme Total, EDF ou encore Engie. Il faut monter un dossier et faire appel à un artisan RGE pour la réalisation des travaux de rénovation de toiture.

L’ éco PTZ

Il s’agit d’un éco-prêt à taux zéro, proposé par certaines banques ayant conclu un accord avec le gouvernement. Si vous associez la rénovation de toiture et l’isolation du toit à d’autres mesures d’économies d’énergie dans votre logement, vous pouvez prétendre à un prêt allant de 30 000 à 50 000 euros, sur une durée de 15 à 20 ans. Comme on peut le voir, il y a d’excellentes raisons de se lancer dans des travaux de rénovation de toiture, et surtout d’associer ces travaux à des mesures d’économie d’énergie.


Les différentes options de stationnement à l’aéroport de Roissy CDG
Les différentes filières de formations scolaires en alternance

Plan du site