Idées de voyage hors des sentiers battus : naviguez sur le lac Titicaca

Voyager est un moyen de se déconnecter de la routine quotidienne, de vivre de nouvelles expériences et de rencontrer de nouvelles personnes, voir un autre aspect du monde. Le développement du tourisme fait cependant que de plus en plus de villes étrangères changent pour s’adapter aux touristes, rendant les expériences moins authentiques. C’est pourquoi de plus en plus d’agences proposent des voyages hors des sentiers battus.

En quoi consiste un voyage hors des sentiers battus ?

Certains pays ont un site incontournable qui attire des millions de touristes par an. Ce sont souvent ces sites qui représentent ces pays sur les cartes postales ou dans la plupart des magazines. Pensez à la tour Eiffel, la statue de la liberté, le Taj Mahal ou encore Big Ben.

Ce n’est pas une surprise si lorsque vous réservez pour un voyage organisé ou lorsque vous faites appel aux services d’un guide touristique, passer par ces endroits, malheureusement encombrés par les touristes est obligatoire. La vue est certes spectaculaire, mais l’attente est souvent longue, le coût des visites exorbitant et l’expérience parfois décevante. C’est pourquoi de plus en plus de services proposent un voyage hors des sentiers battus.

Voyager hors des sentiers battus consiste à explorer et découvrir des sites peu populaires et très peu visités par les touristes. Ceci n’implique pas forcément d’aller dans un pays dont on n’a jamais entendu parler, car ce sont des endroits qui existent même dans des pays comme la France, l’Italie ou encore l’Australie. Il est également possible d’y voyager en toute sécurité. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Pourquoi opter pour un voyage hors des sentiers battus ?

Si les gens sont prêts à traverser des kilomètres pour visiter un pays c’est parce qu’ils recherchent le dépaysement et de nouvelles expériences. Souvent, suivre un itinéraire spécifiquement conçu pour les touristes ne permet pas de vivre pleinement cette expérience.

Certains sites pour touriste sont tellement encombrés qu’à part les vendeurs qui cherchent à tout prix à vendre leurs souvenirs, il est quasiment rare de rencontrer de vrais locaux. De même, les restaurants qui se trouvent à proximité de ces sites ont souvent été conçus dans le but de satisfaire les touristes et s’adaptent plus à leurs goûts. Enfin, lorsque l’on voyage dans un bus privé ou à taxi, on a très peu de contact avec les locaux.

C’est pourquoi voyager hors des sentiers battus implique souvent de prendre les transports en commun, visiter des endroits calmes et peu populaires et manger dans des restaurants de villages. Cela vous permettra de vivre une expérience plus réaliste, de vous dépayser, de découvrir des paysages souvent encore vierges et d’en apprendre plus sur la vie locale.

Ce genre de voyage permet notamment de développer sa spontanéité et son adaptabilité, de perdre moins de temps à attendre en ligne pour la prochaine visite de site incontournable, d’économiser de l’argent puisque c’est moins cher et permet de promouvoir l’économie de petits villages.

Le lac Titicaca : tout ce qu’il faut savoir

Le lac Titicaca est, à 3812 m d’altitude, non seulement le plus haut lac navigable du monde, mais aussi le plus long lac et le plus grand lac en volume d’eau d’Amérique du Sud. Il a une superficie de 8400 km2 dont 3690 km2 est situé en Bolivie. Sa profondeur varie, mais le plus profond enregistré fait 283 m. On dit souvent que le lac se situe au Pérou, mais en réalité, il se situe à la fois au Pérou et en Bolivie. Comme mentionné plus tôt, 3690 km2 du lac est en Bolivieet le reste au Pérou.

Le lac Titicaca a été créé suite à un tremblement de terre qui a séparé la cordillère des Andes en deux, il est le résultat de glaciers fondus. 25 rivières viennent s’y jeter et une seule s’y découle.

Les Incas appelaient le lac « le berceau du monde », car ils étaient persuadés que c’est de là que sont nés le soleil et son peuple. Pour eux, le monde a vu le jour sur ce lac ; c’est le commencement de tout. Mais bien plus que son histoire, ce qui fait la renommée du lac est la présence de près de 40 îles flottantes, dites îles Uros. Ce sont des îles fabriquées par le peuple Uru qui croyaient qu’en vivant ainsi ils pourraient s’échapper en cas d’invasion. Non seulement ces îles, les maisons et les bateaux sont faits de roseaux.

La plus grande île du lac se situe du côté bolivien et est appelée « île du soleil ». En plus de sa superficie, elle se distingue par le nombre de ruines incas qu’on peut y trouver puisqu’elles sont au nombre de 180 !

Contrairement à ce que l’on peut penser, d’autres peuples ont vécu sur le lac bien avant les Incas. Ce sont les Urus, les Tiwanaku, les Collas et les Pukaras.

Le lac Titicaca hors des sentiers battus

Après le Machu Picchu, le lac Titicaca est l’une des destinations incontournables du Pérou. Comme toute visite touristique populaire, la visite du lac peut cependant paraître inauthentique et ne permet pas de s’immerger dans la culture péruvienne, ses mythes et son histoire, à moins de voyager hors des sentiers battus.

Explorer le lac par kayak de bon matin est une expérience inédite. Elle vous permet non seulement d’admirer le paysage matinal du lac, ses alentours et des petits villages aux alentours, mais aussi d’admirer la population qui s’active. Une fois la matinée terminée, vous pourrez rejoindre la rive, explorer les villages et goûter aux plats locaux. C’est exactement le moment de la journée où la plupart des touristes quittent les lieux, vous laissant plus de liberté et d’espace.

Pour assurer un dépaysement total, prévoyez de passer du temps voire une nuit avec une famille locale du village flottant titicaca. C’est une expérience qui vous offrira une expérience authentique de la vie villageoise, vous permettra de goûter aux plats locaux et de voir un autre aspect de la vie.

Prendre un cours de Salsa : Comment faire ?
Une fête foraine, des manèges et carrousels sous toutes les formes