Découvrir les secrets du Misao dans la cuisine

Le misao est ce poivre caractérisé par un parfum subtil qui vient mettre en valeur les saveurs de vos plats. Il a un goût inimitable qui séduit même les plus grands chefs étoilés d’Europe. Ainsi, d’où vient ce condiment et pourquoi est-il autant prisé ? À quels repas pouvez-vous l’ajouter pour des repas plus succulents en bouche ?

Misao, ce succulent poivre en provenance d’Afrique

Le poivre sauvage du kivu ou misao tend à pousser de manière sauvage en Afrique. Cette épice est visible à l’est du Congo. C’est un condiment qui est caractérisé par un parfum ayant une saveur étonnante. Ses arômes délicats lui permettent de se démarquer. Ce poivre fait l’objet d’une cueillette et d’un tri en plus d’un séchage artisanal. Il est préparé conformément aux recettes ancestrales.

Le misao est en fait un trésor culinaire d’une grande rareté. Il pousse sur un sol fertile et en haute altitude. Il lui faut une excellente pluviométrie. Cette épice est caractérisée par ses propriétés miraculeuses dans la gastronomie. Ce poivre surprend par son odeur très agréable. Certes, il n’a de cesse de satisfaire les amateurs de cuisine. Vous pouvez choisir entre différentes variétés, dont la rousse, la blanche et celle qui est noire. Les grands restaurateurs en Belgique et en France ne sont pas rares à user de ce poivre.

Le misao est un poivre qui séduit les fins gourmets comme les chefs aux étoiles. C’est un poivre du kivu qui est extrêmement important pour les cuisiniers. Cette épice profite d’un climat tropical lorsqu’il pousse. Les grappes sont similaires à des baies sauvages. Ce poivre demeure méconnu jusqu’à ce que Sandrine Vasselin Kabonga en fasse la découverte dans le cadre d’un repas familial à Bruxelles. Elle fut avant tout subjuguée par la bonne odeur de ce condiment sauvage. Elle décida d’en faire d’un produit d’exportation. Qui plus est, ce poivre fit partie des articles culinaires hauts de gamme. Le misao est un véritable trésor que le monde entier attendait. Pour plus d’informations, il est recommandé de se rendre sur www.mille-et-une-epices.com

Du piquant dans l’assiette grâce au Misao

D’une manière générale, le poivre est une épice agréable en bouche en dépit de sa saveur quelque peu brûlante. Le misao n’en est pas moins différent. Il a le mérite de relever les goûts des repas des personnes âgées qui trouvent les plats fades. Il peut se substituer aux épices classiques pour rendre les plats encore plus succulents. Il peut se présenter entier, moulu ou concassé. La version moulue s’utilise pour cuisiner et surtout, pour les marinades. Dans ce cas, quelques pincées suffisent. Il suffit aussi de concasser les graines pour ensuite les mélanger aux poissons ou à la viande. Ce qui apporte un peu de piquant. Le misao rehausse encore les saveurs des vinaigrettes et des salades. C’est un condiment qui est riche en vitamines et en minéraux. Toutefois, la chaleur peut altérer ces qualités. C’est pourquoi il est mieux d’ajouter le misao avant de servir les plats.

Le misao à incorporer aux sauces

De nombreux plats ainsi que les légumes s’accompagnent d’une bonne sauce au poivre. Cette dernière est délicieuse et apporte de l’élégance à différents menus. Ainsi, le poivre s’incorpore à de nombreuses recettes. Pour réaliser cette sauce au poivre misao gouteux, il est nécessaire d’avoir du misao, du sel, du vinaigre balsamique, de l’eau, de la farine et du beurre.

Une fois que le beurre fond à feu doux, il convient d’ajouter la farine et l’eau. Ensuite, il est recommandé d’ajouter du vinaigre et de mélanger jusqu’à épaississement de la sauce. Il ne reste qu’à ajouter le poivre en fin de cuisson.

Le misao dans les infusions et le thé

Le poivre du kivu à l’image du poivre noir est caractérisé par différentes vertus thérapeutiques. Jadis, il fut utilisé dans le cadre de la préparation de tisanes. Il suffisait de plonger les grappes dans de l’eau pour ce faire et de les bouillir. Néanmoins, à ce jour, il suffit d’ajouter du poivre moulu à de l’eau frémissante. Il convient d’ajouter une cuillère à café de miel et de boire le breuvage. Au préalable, il est préconisé de laisser reposer quelques minutes et de filtrer avant de boire. Il est à noter que ce breuvage se boit tant qu’il est chaud. Le poivre du kivu relève la saveur des boissons pour les amateurs de thé. Il a également des vertus tonifiantes. Toutefois, en ce qui concerne la posologie, il est mieux de demander conseil à un médecin. Effectivement, lorsque le poivre misao est utilisé à bon escient, il peut aider à la perte de poids. Par ailleurs, le poivre du kivu comme le poivre noir aide à lutter contre les nausées ou encore les flatulences. Cependant, ce ne sont là que des atouts qu’il possède parmi tant d’autres. Pour les plats, quelques pincées suffiront.

Shampoing solide : avantages et inconvénients
Offrir des produits d’artisanat marocain